Le comité sectoriel de main-d’œuvre de la production agricole, AGRIcarrières, lance l’édition 2022 de son projet Rétention d’ouvriers maraîchers réguliers dans la formule de regroupement d’employeurs du service Agrijob, communément appelé le projet Agrijob+, avec la participation financière du gouvernement du Québec.

Grâce à ce projet, AGRIcarrières renforce les acquis de son projet pilote réalisé au cours de l’année 2021. En effet, Agrijob+ a pour but de mieux combler les besoins de main-d’œuvre saisonnière des producteurs et productrices agricoles du Québec, et ce, pour une clientèle bien précise.

Concrètement, ce projet novateur permettra:

  • de stabiliser les revenus des travailleurs participants et améliorer leur employabilité;
  • d’accroître le nombre de travailleurs saisonniers réguliers;
  • d’appuyer les employeurs dans l’accompagnement et la rétention de ces travailleurs.

À travers ce projet, AGRIcarrières souhaite créer des parcours d’emploi pour 25 travailleurs éloignés du marché du travail, tout en consolidant ceux des 10 travailleurs issus du projet pilote réalisé en 2021. Les travailleurs seront accompagnés individuellement tout au long d’un cheminement d’au moins 17 semaines. Dans une perspective, il sera possible pour eux d’être recrutés pour des postes annuels ou de commencer une démarche de formation avec des organismes d’employabilité ou des centres d’enseignement.

Agrijob+

Disponible pour les entreprises agricoles de la Montérégie, de Lanaudière et d’Outaouais-Laurentides, Agrijob+ vise à apporter des solutions à la rareté de main-d’œuvre et à la précarité des clientèles éloignées du marché du travail. En ce sens, Agrijob+ s’aligne sur la Politique bioalimentaire 2018-2025 du gouvernement du Québec qui a résolument mis le cap sur l’autonomie alimentaire, avec la mise en emphase de l’accroissement de l’offre de produits québécois. Il appuie aussi les efforts d’employabilité du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) vis-à-vis des clientèles plus éloignées du marché du travail.

 Agrijob+ sera mis en œuvre par le service Agrijob, service offert par AGRIcarrières, en collaboration avec les Centres d’emploi agricole (CEA) de l’Union des producteurs agricoles (UPA). Selon Sheyla Mosquera, coordinatrice du service Agrijob :

« La première édition d’Agrijob+, en dépit du contexte pandémique difficile et éprouvant, a été, à bien des égards, une réussite. Nous sommes vraiment très enthousiastes à la perspective de lancer cette nouvelle édition qui sera une opportunité de renforcer, de consolider, d’améliorer sur la base des leçons apprises et de partager un bon modèle qui concilie intelligemment les intérêts des productrices et producteurs agricoles et ceux des travailleurs éloignés du marché de l’emploi. Ce sera aussi l’opportunité pour le service Agrijob d’augmenter son capital-expérience dans le domaine et d’affiner son expertise. »  

Des travailleurs de l’édition Agrijob + 2021 en compagnie du producteur maraîcher Éric Van Winden et de Jean Oriol Dézemma, agent de développement pour le service Agrijob.